<

 

Association pour la Connaissance et la Conservation des Calvaires et Croix du Beauvaisis 

Secrétariat :  A.C.C.C.C.B. 33 rue de l'Êcole Maternelle  60000 BEAUVAIS 

Tél : 06 89 11 53 41 de préférence ou 03 44 02 12 88  

courriel : calvairescroixbeauvaisis@gmail.com 

 

Association pour la Connaissance et la Conservation des Calvaires et Croix du Beauvaisis 

Secrétariat :  A.C.C.C.C.B. 33 rue de l'Êcole Maternelle  60000 BEAUVAIS 

Tél : 06 89 11 53 41 de préférence ou 03 44 02 12 88  

courriel : calvairescroixbeauvaisis@gmail.com 

Descriptif 

Ces dessins sont extraits du  

19ème cahier (1997)  

de la Société d'Histoire  

du Val de Liepvre 

Ce dessin,   réalisé par Pascale Moulier,  

diplômée des Beaux Arts de Marseille,  

est extrait du livre de Pierre Moulier   

édité par Créér en 2003 

"Croix de Haute Auvergne" 

référencé dans notre bibliographie 

Sur les socles ou piédestals, on remarque parfois des sculptures de motifs variés : simple croix latine, croix de malte, deux coeurs enlacés, des feuillages, des fleurs ou encore une scène de la mort du Christ. 

Différents types de calvaires existant dans l'Oise  

cités en commençant par les plus anciens 

 

 

Calvaires sur colonne, simples à une barre, simples à deux barres, évidés, en fuseaux à 5 tiges, en fuseaux à 9 tiges, en bois, d'une poutrelle en fer, en béton, en ciment imitant un arbre, en fonte moulée, récent, croix hozannière, chapelles ou oratoires 

Les instruments de la Passion  

sont ici bien représentés 

 

Sur les croisillons on découvre 

Vers le centre : 

le soleil, le croissant de lune, l'étoile, le pichet 

vers l'extérieur : 

le marteau, les tenailles, la lance, l'éponge 

Détails d'un calvaire sur colonne en pierre 

 

 

Les calvaires sur colonne sont faits d'un piedestal quelquefois imposant surmonté d'une colonne en pierre chapeautée d'un petit calvaire en fer ou en fonte. Les piedestaux sont de formes différentes ; carrée, à six pans, voire à huit pans, quelquefois sans forme précise. Ils sont surmontés d'une colonne cannelée et d'un chapiteau souvent travaillé par des sculptures magnifiques. 

On des date du XVIIè ou plutôt du XVIIIè siècle.