Association pour la Connaissance et la Conservation des Calvaires et Croix du Beauvaisis 

Secrétariat :  A.C.C.C.C.B. 33 rue de l'Êcole Maternelle  60000 BEAUVAIS 

Tél : 06 89 11 53 41 de préférence ou 03 44 02 12 88  

courriel : calvairescroixbeauvaisis@gmail.com 

 

Association pour la Connaissance et la Conservation des Calvaires et Croix du Beauvaisis 

Secrétariat :  A.C.C.C.C.B. 33 rue de l'Êcole Maternelle  60000 BEAUVAIS 

Tél : 06 89 11 53 41 de préférence ou 03 44 02 12 88  

courriel : calvairescroixbeauvaisis@gmail.com 

POUR LEUR RESTAURATION 

Remettre en état en conservant tous les aspects d’origine  

(architecture, dimension, forme, matériaux) 

Ne pas cacher dans le ciment la base des arcs-boutants  

par rapport à la table de piédestal. 

 

Préférer la brosse à chiendent à la brosse métallique, ne pas utiliser d'agents chimiques agressifs, un simple nettoyage à l'eau avec savon liquide (genre savon à vaisselle) si nécessaire. 

Les mousses et lichens ne sont pas des salissures mais le signe que la pierre vit et donc il faut les laisser vivre avec elle, c'est la marque du temps...  

Ne pas faire disparaître les inscriptions, au contraire les protéger, éventuellement les photographier pour en garder la trace face à l’usure du temps 

 

  

POUR UNE APPROCHE PLUS VISIBLE DU PATRIMOINE 

Fleurissez-les. 

N’hésitez pas à réduire la hauteur de la végétation entourant généralement le calvaire, pour voir au mieux le piédestal. 

Veillez à élaguer régulièrement des branches d’arbres qui les entourent pour les mettre en valeur. 

  

REFERENCES CADASTRALES 

Faire mettre à jour les feuilles du cadastre (tous les calvaires n’y sont pas mentionnés), 

C’est assurer leur pérennité officielle 

 

 

 

POUR LA CONSERVATION DES CROIX DES SEPULTURES ABANDONNEES 

Les fixer avec les éléments d’identification (épitaphe) contre les murs du cimetière 

 

  

POUR LA CONSERVATION DES CROIX SUR LES VITRAUX 

Protéger ceux-ci par un grillage 

COMMENT  ENTRETENIR  

LES  CROIX ET  CALVAIRES 

LOI de 1905 

 

  

Elle régit l'appartenance des calvaires comme de tous les biens religieux. 

  

Principe général : 

ces biens d'Eglise appartiennent non plus à l'Eglise, mais aux communes à charge pour elles de les entretenir. 

  

Cependant, certains calvaires demeurent prives 

  

En général, les fermiers (locataires de terres) ont la servitude d'entretenir les calvaires situés sur les terres louées. 

  

CROIX EN BOIS 

Passer la croix à l’huile de lin ou la peindre en couleur bois 

Protéger la base de la croix contre le pourrissement  

du bois par infiltration de l’eau de pluie par une tôle peinte en marron, 

 

  

CROIX EN FONTE OU DE FER 

Après un bon brossage, passer la croix au Rustol ou la peindre en noir. Veiller à ce que la base de la croix soit protégée  par un cône en tôle ou en ciment pour éviter la stagnation de l’eau de pluie qui amènerait la rouille avec le temps 

 

  

LES PEINTURES EN GENERAL 

Décaper avant de peindre car la superposition de peintures finit par cacher les inscriptions. 

 

  

LE CHRIST 

Le Christ  sera peint en blanc cassé 

De même seront peints en blanc cassé les statuettes incrustées dans les croix fuseaux ou  présentes de chaque côté de celles-ci 

 

  

LA GLOIRE 

Auréole formée de rayons qui entourent la tête du Christ. Elle doit être peinte en doré non clinquant. 

 

 

 

PIEDESTAL - SOCLE 

Garder la pierre naturelle ainsi que la brique, en évitant de les peindre  

Limiter l’utilisation du ciment pour les rejointoiements des socles en pierre 

Utiliser des mortiers de chaux légèrement teintés « ocre » pour les rejointoiements des socles  en brique  

La pierre en général doit être traitée avec respect: les ABF, à juste titre, sont contre les traitements de choc, qu'ils soient chimiques ou mécaniques.